Lorsque je rencontre mes jeunes mariés pour la première fois, c'est bien souvent quelques mois avant, autour d'un bon café, pour dérouler le fil de la journée, et comprendre l'état d'esprit dans lequel ils souhaitent organiser leur mariage.
C'est aussi le moment pour moi de créer un premier contact, une complicité, qui me permettra de me fondre au maximum dans la plus grande intimité familiale, et d'obtenir des clichés le plus naturel possible.


Parfois, dès la première gorgée de café, c'est un peu comme un coup de foudre : le courant passe immédiatement, et l'émotion que dégagent certains couples vous encourage à vous dépasser pour les rendre le plus heureux possible.
Pour Marion et Jean Baptise, c'est un peu ça : une belle mariée souriante et légère, et un marié drôle, touchant, et tellement attentionné.
L'air breton se chargera de magnifier cette belle journée, en dépit des quelques averses passagères, qui ne seront pas venues à bout de la joie et de l'amour que dégageaient nos jeunes mariés.

Bravo pour ce beau moment de vie, et longue vie à vos futurs petits bretons !