Lorsque mon vieux copain Louis m'a demandé de photographier le mariage de son frère, j'ai d'abord hésité, pour finalement accepter.
Car il est toujours compliqué pour un photographe d'être sûr de ne pas "décevoir" son client, d'autant plus que notre jolie mariée est actrice et mannequin, et donc bien habituée à l'objectif.
Mais quand on se sent presque "comme chez soi", on oublie vite la pression pour se concentrer le plus possible sur l'émotion que dégageait ce mariage princier. Avec de si beaux mariés me direz-vous, la tâche est toujours plus aisée.
Bravo pour cette belle journée ensoleillée, vous éclaboussiez de joie et d'un si bel esprit de famille.
Je vous souhaite que cela perdure pour les générations suivantes !